Ciel voilé
12°
Averses ou pluies orageuses
16°
> Bulletin complet
Accueil > Le Mercantour > Col de la Bonette

Aller plus haut, en passant par le Col de la Bonette

Classée le 18 août 1860 par Napoléon III, la route reliant Nice à Briançon a guidé les pas de millions de voyageurs. Alors pourquoi pas vous ?

Côté Haute Tinée, depuis le lieu-dit le Pont Haut, entrez dans la zone centrale du Parc national du Mercantour et vivez des moments hauts en couleur, entre les eaux bleues de la cascade de Vens et le vert profond des forêts de mélèzes.

Suivez les pentes fleuries et ensoleillées et retrouvez-vous à la Cime de la Bonette (2802 m). Puis, laissez votre imagination poursuivre le voyage en profi tant d’une vue imprenable sur les Alpes du Nord et le Mont Viso en Italie… !

Envie de vous élever autrement ? Tous les ans à la fin du mois de juillet, le pèlerinage de Notre-Dame du Très Haut est l’occasion de faire remonter du passé les prières lancées en 1940 par les villageois en exode, pour que leurs maisons soient épargnées. Immuables témoins de votre ascension, les troupeaux des bergers transhumants, en estive du mois de juin au mois d’octobre.

 

www.routedelabonette.com

 

A découvrir chemin faisant...

LE PRA
A 1 700 m d’altitude, ce hameau a vu des générations entières se transmettre l’art de vivre en autarcie, avant de voir aujourd’hui des randonneurs de toutes générations se succéder sur l’itinéraire désormais classique, menant au site des Lacs de Vens par les Maisons Forestières de Tortisse.
A côté du seul commerce actuel du hameau, le restaurant Le Pratois, une église vouée à Ste Marie-Madeleine, le four à pain communal, l’ancienne école, le lavoir et quelques maisons témoignent d’une activité autrefois soutenue. Aujourd’hui le hameau n’est habité que quelques mois à la belle saison.

 

LE HAMEAU DE BOUSIÉYAS
Dans ce hameau le plus haut du département des Alpes-Maritimes (1 960 m en altitude), orienté plein sud et exposé aux 4 vents, les murs ont en mémoire la vie d’avant, dictée par la nature et rythmée par les saisons. A l’occasion d’un pélerinage dans la petite église dédiée à Saint Pierre, ou d’une randonnée sur le GR5, reliant les Pays-Bas à la Méditerranée, sachez tendre l’oreille et écouter la tradition montagnarde se raconter.


LE CAMP DES FOURCHES
Hameau militaire aujourd’hui déserté, le Camp des Fourches est situé à 2 300 m d’altitude. Achevé en 1896, composé de 26 baraques construites en dur, il pouvait abriter un bataillon de quatre compagnies de 150 hommes chacune. Tout était prévu pour une autonomie totale : capitainerie, sanitaires, four à pain, cuisines, écuries pour les mulets, réseaux d’assainissement… et même un téléphérique, relié au hameau du Pra, assurant le ravitaillement ou l’évacuation des blessés.

 

A vélo...

Pour les amoureux de la petite reine et du Tour de France, le col de la Bonette est un passage réputé pour sa difficulté.

Office de Tourisme de la station d'Auron
Grange Cossa - 06660 Auron
Email : contact@stationsdumercantour.com
Tél. +33(0)4 93 23 02 66 - Fax. +33(0)4 93 23 07 39
© 2010 Auron   Mentions légales  |  Plan de site Powered by Félix Création